Vos débouchés

  • GEU Louvain2Conseiller dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et de la mobilité
  • Dans les secteurs public/parapublic, privé ou associatif, comme par exemple : service environnement/voiries/urbanisme d'une commune, administration régionale de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire, bureau d'études d'urbanisme et d'incidences sur l'environnement, association de rénovation urbaine, etc.
  • Accès direct au statut d'indépendant
  • Possibilité de poursuivre un master en Belgique ou à l'étranger

 

Témoignages d'anciens étudiants

Nina Dusaer - diplômée en 2010

Je travaille actuellement pour Bruxelles Environnement, l’institution régionale en charge de la gestion de l’environnement, et suis en partie responsable du développement et de l’amélioration de la méthode et des outils liés à la certification PEB (Performance Energétique des Bâtiments), de l’émission de certificats PEB pour les bâtiments publics, de l’aide aux certificateurs en cas d’interrogations et d’autres tâches liées à la formation des certificateurs, à la gestion administrative et au respect des règles et procédures en vigueur.

Mon expérience à l’Institut Haulot fut très positive, j’y ai appris beaucoup et ce, dans des domaines variés. Je pense que c’est l’un des atouts de cette formation à la fois agronomique et tournée vers l’urbanisme et la gestion de la ville en tenant compte du facteur social. Par la suite, je n’ai pas eu de mal à trouver un stage au Canada puis un emploi en Belgique. Bref si vous aimez la nature ou êtes simplement convaincu que le développement durable fera partie de nos villes du futur, cette formation est pour vous !

Pierre Demeuter - diplômé en 2008

Au sortir de mes études en gestion de l’environnement urbain, j’ai immédiatement trouvé mon premier emploi en tant qu’environnementaliste dans la « cellule environnement » du Port de Bruxelles. Je me suis rapidement rendu compte que mon diplôme, par sa pluridisciplinarité et sa transversalité dans son approche de la gestion de l’environnement et de l’aménagement du territoire urbain, me permettait d’être à l’aise dans les nombreuses missions qui incombaient à notre équipe (expertise en matières de permis d’environnement et d’urbanisme, assainissement d’anciens sites industriels, étude de la voie d’eau, gestion des déchets, etc.).

Je travaille aujourd’hui avec enthousiasme comme « collaborateur études sur l’immobilier et les entreprises » à la Société de Développement pour la Région de Bruxelles-Capitale, acteur incontournable de l’immobilier à Bruxelles. Il s’agit d’une profession très différente de la première, ce qui prouve que notre diplôme en gestion de l’environnement urbain offre de très nombreuses possibilités. A vous de choisir la voie qui vous passionne la plus !

Camille Roberti Lintermans - diplômée en 2010

En sortant de Gestion de l'environnement urbain, j'ai été engagée à l'IBGE pour 5 mois (contrat de remplacement). J'ai été engagée suite à mon TFE sur l'apiculture à Bruxelles et ai mis à jour/développé le projet apicole sur Bruxelles.

J'ai ensuite été engagée dans un secteur totalement différent, je travaille actuellement et depuis presque un an dans une société qui s'appelle Savviva, société de conciergerie d'entreprises et privées. Nous travaillons également dans l'assistance personnelle et dans la relocation (accueil des expatriés). [...]

J'ai surtout apprécié les professeurs "invités" qui gardent un pied dans une profession autre que l'école.

Les stages sont une des grandes qualités de nos études surtout que le choix peut être vaste (j'ai fait mon stage de 3e avec la faculté de Gembloux ce qui m'a permis de rentrer dans une structure où il m'aurait été très difficile de rentrer hors stage). [...]

Menu
Go to top