Vos débouchés

Les débouchés sont nombreux, tant dans le secteur privé que public.

  • Secteur privé
    • Service juridique d'entreprises
    • Étude de notaires
    • Banque & assurance
    • Secrétariats sociaux
    • Secteur immobilier
    • Huissier de justice
    • Secteur Jeunesse
    • Fédérations professionnelles
    • Cabinet d’avocats
    • Etc.
  • Secteur public
    • Administrations fédérales et locales
    • Greffes des tribunaux
    • Parquets
    • CPAS
    • Enseignement
    • Police
    • Etc.

 

Témoignages d'anciens étudiants

Eros Belfiore - diplômé en 2011

Je suis très satisfait de mon parcours en tant que juriste à la Haute Ecole Lucia de Brouckère. Cette expérience m'a permis d'accroître mes connaissance dans le domaine juridique mais aussi dans d'autres domaines qui peuvent se révéler très utiles dans la recherche d'un emploi. Le fait d'avoir étudié à l'ISE 3 différentes langues est un atout majeur car de nos jours le marché de l'emploi cherche surtout des personnes avec un bon bagage linguistique qui peuvent facilement s'exprimer dans des langues étrangères. En ce qui me concerne j'ai entamé ma carrière en tant que diplomate contractuel, et je m'occupe de l'assistance à l'ambassadeur, chef de Délégation de l'Union europénne en Biélorussie. Il s'agit d'une des Délégations de l'Union européenne qui dépend du Service Européen d'Action Extérieure (EEAS) à Bruxelles. Dans le cadre de mes compétences, outre l'assistance à l'ambassadeur, je joue aussi un rôle très important en venant en aide au secteur administratif et mes compétence dans le domaine juridique peuvent dans certains cas et pour certaines tâches se révéler essentielles. En conclusion les 3 ans de BA en droit m'ont beaucoup apporté au cours de mon apprentissage et m'ont aussi orienté pour mon futur choix dans le milieu professionnel. Le diplôme de l'ISE offre énormément de débouchés et permet de préparer le futur juriste en lui donnant une base légale solide pour affronter au mieux le marché du travail.

Aurélie Dupont - diplômée en 2012

La formation de droit de l'ISE m'a surtout appris à savoir effectuer rapidement des recherches juridiques et à acquérir de bonnes notions que ce soit en droit privé ou public. J'ai également apprécié la formation pluridisciplinaire proposée. Ca m'a beaucoup aidé dans le cadre de mon stage de fin d'études. Actuellement j'ai continué mes études en entreprenant un Master en Etudes Européennes au Centre Européen Universitaire de Nancy. Je rentre en Master 2 l'année prochaine. On est bien formé et on acquiert surtout une très bonne méthode. J'ai notamment su valider mon année en première session. L'atout pourrait aussi être les travaux écrits que l'on doit faire durant nos trois années à l'ISE. 

Gloria Cirelli - diplômée en 2011

Dès que j'ai obtenu mon diplôme en Droit, j'ai enchaîné les jobs étudiants dans le domaine juridique. J'ai notamment travaillé en qualité de juriste junior au département des nationalités du "Ministère des Affaires Etrangères, Commerce Extérieur et Coopération au Développement", au sein de la société "Immobilière Immolegrand" ainsi qu'au service de direction de la chaîne "Metro". Malgré la courte durée de ces expériences, ces quelques mois se sont révélés riches en apprentissage. J'ai ensuite eu la chance d'être engagée à temps plein en qualité de juriste d'entreprise bilingue dans une multinationale dans la région de Mons. Mes tâches principales étaient la gestion du portefeuille marques et brevets de la société mais également la rédaction et le suivi des contrats. Ce premier emploi m'a permis d'acquérir de très bonnes compétences juridiques. Je me suis vite rendue compte que ce métier n'était pas réellement fait pour moi. Ayant besoin de contact humain, j'ai décidé de suivre la formation de C.A.P. (Certificat d'aptitudes pédagogiques) en cours du soir en vue d'enseigner des matières économiques telles que la gestion, l'économie, le droit commercial, etc. J'enseigne actuellement depuis une année et j'adore cela. Je pense avoir enfin trouvé ma vocation! Je songe débuter la formation du CAPAES afin d'enseigner au niveau supérieur.

Emmanuelle Devuyst - diplômée en 2001

Après avoir terminé mon graduat en droit, j'ai voulu poursuivre mes études et approfondir ma formation juridique. En effet, tant le contenu des cours que mon stage de fin d'études dans un cabinet d'avocats et mon Erasmus à la Staffordshire University en Angleterre m'ont donné envie d'élargir mes opportunités professionnelles.

Des questions d'équivalence m'ont conduite à étudier en France où j'ai fait une Maîtrise en droit international à l'université de Nice Sophia-Antipolis et un DESS en droits de l'Homme et droit humanitaire à l'université de Paris II Panthéon-Assas. J'ai ensuite bouclé mon cursus par un stage de 6 mois à la Chambre d'Appel du Tribunal Pénal International pour le Rwanda à La Haye.

Mon premier emploi en Belgique a été d'enseigner le droit social à un public d'adultes en insertion socio-professionnelle, une expérience particulièrement riche humainement.

J'ai ensuite été engagée comme responsable nationale d'une fédération de milieux d'accueil de la petite enfance d'un Mouvement féministe d'éducation permanente, Vie Féminine. Un poste à responsabilités qui m'a permis d'apprendre énormément de choses dans des domaines très variés.

Cette expérience de plaidoyer politique m'a ensuite permis de revenir au droit international en devenant chargée de plaidoyer au sein d'une ASBL où je suis en charge du projet sur la responsabilité sociétale des entreprises minières en Afrique. Un job passionnant où je voyage beaucoup et travaille avec des gens des quatre coins du monde.

Mon graduat en droit a donc été une très belle opportunité de me constituer une base de formation juridique, de gagner de la confiance en moi et de me faire découvrir des choses qui m'ont donné envie d'aller plus loin.

Asma Minhal - diplômée en 2012

J'ai beaucoup aimé mes trois années de Droit passées à l'ISE. Chacune de ces années fut très enrichissante pour moi et mes camarades. Nous avons eu la chance de rencontrer des professeurs très humains et surtout très compétents qui ont su nous transmettre les valeurs de cette discipline. Ma formation en droit m'a permis d'être plus organisée, précise et rigoureuse dans mes travaux. J'ai aussi appris à voir notre société d'un tout autre regard. Nous avons également eu une formation en informatique et en langues qui me fut d'une grande utilité pour mon emploi. Mon stage de 15 semaines que nous avons effectué en troisième fut pour moi une belle expérience. De plus, c'est grâce à ce stage que j'ai pu trouver mon emploi. En effet, avant même d'être proclamée, j'avais signé mon contrat de travail. Actuellement, je suis clerc de notaire et je fais un master en Sciences du Travail en horaire décalé.

Willy Van Waeyenberge - diplômé en 1995

Fort d'une expérience de plus de quatorze ans au sein de différentes administrations publiques belges, je travaille actuellement au Service du Commerce extérieur et des investissements étrangers du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale.

Au sein de la Direction des opérations Internationales (Cellule Réseau, Invest (stratégie) et Accompagnement), je coordonne les Contacts Days, c'est-à-dire l’organisation des rencontres annuelles entre les Attachés Economiques et Commerciaux belges à l’étrangers et le monde académique, diplomatique, économique, politique et les entreprises afin d’obtenir des informations commerciales pertinentes et à jour sur un marché, une zone ou un thème particulier.

Ce que j’ai aimé le plus dans ma formation en droit à l’ISEC, c’est le droit pénal et la procédure pénale. Monsieur Robert Jones, enseignant de la matière (substitut au Procureur du Roi) m’a beaucoup encouragé. C’est cette formation qui m’a d’ailleurs ouvert les portes à un service de police avant de changer complètement de métier pour arriver là ou je suis.  

L’essentiel dans l’administration, c’est d’y mettre un pied ensuite le monde vous est ouvert mais mettez-y les pieds sans oublier les langues et surtout le néerlandais.

Go to top