Vos débouchés

Le bachelier en Relations publiques trouvera de l'emploi en Belgique mais aussi en Europe ou dans le monde en tant que :

  • Responsable du service de Relations Publiques d'une entreprise internationale Bachelier en relations publiques - debouches
  • Responsable du service d'accueil d'un hôpital
  • Secrétaire de direction dans une société multinationale
  • Public Relations Officer
  • Responsable du service maritime d'une grande agence de voyages
  • Responsable des Relations Publiques d'un parc d'attractions
  • Responsable de l'accueil et de l'information des touristes d'un office touristique
  • Chargé(e) de Relations publiques d'une banque
  • Project Manager Business Meeting
  • Chargé(e) des créations d'événements dans une entreprise
  • Responsable de l'infrastructure d'un campus: bibliothèque, restaurant, hall omnisport, etc.
  • Etc.

 

Témoignages d'anciens étudiants

Qui travaillent

Qui font une passerelle

 

Qui travaillent

Laurence Henuzet - diplômée en 2008

Mon métier actuel est « traffic manager » chez Hi-Media Belgique. Je mets en place des campagnes publicitaires sur internet via un adserver (format classique et plus impactant). Je travaille pour une régie qui détient un portefeuille de sites web (quefaire.be, auféminin.com,…) sur lesquels je programme mes campagnes.

À l’institut Arthur Haulot, j’ai aimé mes deux stages qui m’ont permis de mettre un pied dans le secteur qui me plaisait (agence de publicité). Les cours qui m’ont servi sont les cours de langue et de marketing. J’ai particulièrement apprécié les cours de néerlandais donné par Monsieur Jean-Paul De Breucker, il mettait en place des tables de conversation. Cela m’a permis de ressortir de l’institut en parlant néerlandais correctement.

Fabiane De Sousa Luiz - diplômée en 2010

Actuellement je travaille comme consultante en Ressources Humaines dans le secteur Horeca&Events de la société Manpower.
Après mon stage de 3ème année dans cette société ils m'ont proposé un contrat.
En quelques lignes, je trouve la bonne personne pour la bonne place.
Nous recrutons des personnes qui ont de l'expérience dans le secteur Horeca et nous leur trouvons un emploi qui correspond à leurs attentes. Ça peut être de courtes missions (jour, semaine, mois) ou un placement fixe.
Ma formation en Relations Publiques est un atout dans mon métier. Les cours de droit et de gestion des Ressources Humaines m'ont beaucoup appris sur la législation, essentiel à mon métier.
L'anglais m'a été fondamental pour recruter de bonnes personnes pour l'hôtellerie. Et le marketing m'a permis de mettre en oeuvre des nouveaux projets à l'agence.
Tous les cours et professeurs de la Haute Ecole m'ont beaucoup appris et m'ont aidé à évoluer professionnellement et personnellement.
Je les remercie pour ces trois années de richesses culturelles et intellectuelles.

Jean-François de Lavareille  - diplômé en 2001

Suite à ma formation en Relations Publiques à l'Institut Arthur Haulot s'est ouvert à moi une palette de possibilités.
La variétés des sujets et des thématiques abordés durant ces années ont permis de m'éveiller à des voies auxquelles je n'aurais peut-être jamais pensé.
Les stages ayant renforcé ma pratique dans les différents domaines qui m'intéressaient j'ai pu trouver un emploi dès la sortie de mes études.
Au fil des années, différentes opportunités se sont présentées. Opportunités que j'ai pu saisir grâce à cette ouverture à la diversité acquise à l'Institut.
Je suis aujourd'hui responsable de la communication des centres de fitness et de bien-être Kineo ainsi que éditeur responsable du WaWa Magazine.

Valérie Couchant

Pourquoi les Relations Publiques ?

Tout simplement car cette formation touchait à tous les domaines qui m’intéressaient : le marketing, la communication, les langues, les médias, l’actualité mais aussi une approche de l’histoire de l’art, des institutions belges, de la comptabilité, du protocole, de l’informatique,… Bref, une solide formation qui alliait aussi bien la théorie que la pratique et qui je l’espérais, pourrait alors m’ouvrir les portes d’une carrière professionnelle intéressante et variée. Sans compter qu’une place importante était aussi apportée aux stages en entreprise, vrai tremplin pour se lancer dans le monde professionnel.

Ce que j’ai particulièrement apprécié à l’Institut Arthur Haulot était la dimension humaine et le contact avec les professeurs. Nous n’étions pas des pions dans un gigantesque auditoire mais bien des individus à part entière. J’ai pu sentir l’implication et le soutien du corps professoral tout au long de mes études.

Après mes 2 stages en entreprise et mon diplôme en poche, j’ai directement trouvé un job qui me correspondait dans le monde des médias et de l’entertainment. Ma formation m’a permis d’être directement efficace et de m’intégrer parfaitement dans les différentes entreprises où j’ai travaillé jusqu’à présent.

A l’heure actuelle, je suis Directrice commerciale et promotion du magazine Public Belgique. Comme je l’ai toujours désiré, cette fonction allie aussi bien le marketing que la promotion, la vente ou les relations publiques. J’organise également des événements, des conférences de presse, j’interviens sur la maquette du magazine, son contenu rédactionnel et publicitaire. Bref, un vrai challenge passionnant !

N’hésitez plus, les RP, ce sont de chouettes études, variées et bien ancrées dans la réalité et le tout avec une belle dimension humaine…le bonheur, quoi !

Solange Moreau - diplômée en 2008

Ma formation en relations publiques, riche et variée, m'a permis de m'insérer facilement et rapidement dans le marché du travail. En effet, la diversité des cours donne la possibilité aux étudiants d'avoir accès à de nombreux domaines tels que la communication, le marketing, les relations publiques, le secrétariat...

J'ai choisi de m'orienter vers la communication. J'ai été en charge de la communication au sein de deux organismes publics pour finalement me retrouver comme chargée de projet au sein d'une Chambre de Commerce et de l'Industrie en Wallonie.

Ces quelques années années d'expérience dans le monde professionnel m'ont fait comprendre l'importance d'une formation adéquate. C'est d'ailleurs grâce à cette formation en relations publiques que j'ai décidé de poursuivre un cycle universitaire que j'ai terminé il y a quelques années.

Je ne peux donc que conseiller aux jeunes de se diriger vers cette formation de qualité qui donne les clés nécessaires pour entrer dans le milieu professionnel.

Valérian Dupont - diplômé en 2012

Mes trois années passées à l'Institut Arthur Haulot ont été très enrichissantes tant au niveau humain qu'au niveau de l'apprentissage de qualité qui nous est donné.

La formation est variée, généraliste, alliant théorie et pratique dès nos premiers jours au sein de l'établissement. Tout ceci permettant d'ouvrir de nombreuses portes à notre futur professionnel.

Actuellement, je suis Sales Junior au sein de la société anonyme Beauval située à Lessines. BEAUVAL (PME) est spécialiste dans la grande distribution, et plus précisément dans la viande fraîche de qualité. J'occupe donc une fonction très variée, où les challenges sont quotidiens et différents de jour en jour.

En sortant de ces trois années d'études, je n'aurais pas imaginé pouvoir travailler à ce poste où les responsabilités sont très importantes. Mais grâce à une formation variée et de qualité, qui m'a ouvert de nombreuses portes et debouchés professionnels, cela a été possible.

En plus de ce travail très passionnant, je travaille encore par intermittence pour le Syndicat d'initiative Bruxelles Promotion (Organisateur des 20 km de Bruxelles et des Fêtes du 21 Juillet en autre) car c'est là que j'ai appris à me découvrir professionnellement durant mon stage de dernière année, et je les remercie pour cela.

Simon Duquenois - diplômé en 2012

Je travaille chez S2Media depuis maintenant 1 an, en tant qu'AdOperations Manager. J'ai d'ailleurs commencé le 21 mai 2012, une semaine avant la présentation de mon TFE.

Mon job consiste en la gestion de campagnes publicitaires online pour divers grands annonceurs, et cela en collaborant avec les plus grandes agences médias (Havas Digital, Space, Zenith Optimedia, GroupeM...).

Plus concrètement, je m'occupe du suivi et du contrôle technique des campagnes, à l'analyse des résultats et en l'utilisation des Adservers permettant la mise en ligne. Mon travail comporte également une part de conseil auprès des annonceurs et agences médias, afin que ceux-ci puissent atteindre au mieux leurs objectifs.

Ma formation à la Haute École m'a surtout aidé au niveau des langues (qui sont réellement importantes), mais aussi en marketing et en relations publiques (cours qui nous a présenté le paysage médiatique et les différentes régies).

Mélodie Bombaert - diplômée en 2012

Je travaille actuellement au sein d'une agence immobilière située à Anderlecht. Mon poste actuel est "Office Manager". Je suis chargée de tout le côté administratif de l'entreprise : prise de rendez-vous, accueil des clients, prise de contact avec les clients, prise de téléphone, préparation des réunions, gestion des agendas et rapports d'activité des employés, mise en ligne des biens, ... 

De plus, je suis depuis mi-septembre, une formation d'agent Immobilier à l'Infac. Cette formation se déroule une fois par semaine de 9h30 à 16h30. Les cours donnés sont : Droit social, droit civil, droit d'organisation, assurance, comptabilité, technique du bâtiment, hypothèque, location, cadastre et déontologie.

Mes études en Relations publiques me sont très utiles pour assurer le travail que je fournis maintenant. La présentation des travaux chaque semaine ainsi que les cours de langues, m'ont aidé à parler en public sans difficulté et à pouvoir parler plusieurs langues. 

Le domaine des Relations publiques est très vaste mais il y a énormément de secteur présent pour trouver un job qui convient à chacun. Je recommande fortement ces études aux personnes aimant la communication et le contact avec les personnes. 

Lors de mes études j'ai constaté qu'il y avait un bon suivi des professeurs et que les cours donnés étaient agréables à suivre.

Jeremy Dekoninck - diplômé en 2009

Aujourd'hui je suis responsable communication et merchandising du Royal Castors Braine, un club de basket qui se professionnalise de jour en jour. Ma formation en Relations Publiques m'a permis d'ouvrir énormément de portes et de contacts dans de multiples domaines. En effet, notre polyvalence nous permet aussi bien d'être compétent dans le domaine de la communication, l'organisation d'événements et bien entendu les Relations Publiques de manière globale. Je pense qu'afin d'être performant dans notre domaine il faut pouvoir continuellement s'intéresser à de nouvelles choses et entretenir notre grande polyvalence.

 

Qui font une passerelle

Charlotte Maghe - diplômée en 2012

La Haute École Lucia de Brouckère m'a énormément appris au niveau professionnel mais surtout au niveau pratique. J'ai pu enrichir mes connaissances au niveau linguistique (min. 3 langues en relations publiques) mais aussi au niveau de la communication et du sens de l'accueil.
Les cours d'insertion professionnelle sont une mine d'or pour découvrir le métier. De plus, la diversité des cours (droit, statistiques, géographie mais aussi de l’œnologie ou de l'informatique) aide vraiment à se construire des bases pour le métier de relations publiques. Enfin, le campus et les infrastructures offrent une réelle ambiance chaleureuse et une belle complicité avec les professeurs de l'établissement.

Personnellement, j'ai continué mes études en faisant un master complémentaire en communication des entreprises et des organisations à l'ULB et la formation à l'Institut Haulot m'a apporté énormément.

Ces trois années ont été une très bonne expérience que je n'hésiterai pas à refaire.

Florence Poot - diplômée en 2012

J'ai terminé mon cursus à l'Institut Haulot l'année dernière mais je n'étais pas encore prête à travailler. J'ai donc décidé de poursuivre mes études en faisant un master en info-com' à l'UCL. Malgré le décalage Haute-École/Université, mon parcours à l'Institut Haulot m'a donné une formation très complète qui m'a permis d'entamer mon master avec succès. Les cours dispensés sont variés, offrent une approche pratique et recouvrent tous les domaines utiles aux relations publiques. Le gros point positif de l'Institut Haulot est le bagage en langues avec lequel on ressort au bout des trois ans. C'était une très belle aventure. 

Menu
Go to top